C’est en revenant à un endroit où rien n’a bougé qu’on réalise le mieux à quel point on a changé.” “There is nothing like returning to a place that remains unchanged to find the ways in which you yourself have altered.” Nelson Mandela

I came back in France. It is a pleasure to be with my family during this Christmas period, but It’s a shock to come back during this period, the contrast is too difficult to support: Gift, light’s, food’s and decoration’s protuberance. I am not comfortable, I realize how much I have changed.

I was thinking before the assignment that I will miss my house and my comfort, but that was not the case. I realized that we can live well with less.

After these 6 months far my home, far my usual comfort, every time I want to buy somethings I wonder about this merit of this purchase: Do I really need it?

I was aware, when I applied to Pulse assignment, that I will received so much more that I will give in return. But I didn’t imagine how much.

I still don’t realize that I did it.

This assignment was 6 unforgettable and amazing months which allowed me to discover a new country, a new job in a new environment and to meet a lot of new people from different countries. It’s been a pleasure to be a part of the CHAI family, to meet so many friendly and passionate faces, and directly see the impact of the great work they do every day in order to envision a world in which all individuals would have equitable access to high-quality health care and where they would live with dignity and equal opportunities.

A dream? Maybe, but I think this is worth the cost of being follow.

I also acquired  a lot of new skills, a new mindset and new life-philosophy

Thanks to GSK and my colleagues who permit me to do this assignment which was a very enriching personal and professional chapter in my life: I come out of this great adventure with increased behavior and consciousness, and I will keep forever in my heart each of people I met.Some of the women’s and children’s looks I have seen in Nigeria will forever be etched in my memory.

I have an image of Africa different than the one I had before leaving

Now is the time to reflect about how I could continue my action in France: Firstly, I have to finish an action already started in Nigeria. During this assignment I have found a sponsor in Normandy, France (Essity) who will do a baby cotton’s donation that CHAI will give to the women who deliver in facilities with the Post Delivery Kits I bought during my assignment. I have to supervise the distribution of baby cotton in 2018.

In a second time I will seek an association in relation with women or children in order to help .

Happy new year 2018!!!

Je suis revenue en France. C’est un plaisir d’être avec ma famille durant cette période de Noël, mais c’est un choc de revenir durant cette période, le contraste est trop difficile à supporter: la protubérance de cadeaux, de  lumières, de nourriture et de décoration. Je ne suis pas à l’aise, je réalise à quel point j’ai changé.

Je pensais, avant la mission, que ma maison et mon confort me manqueraient, mais cela n’a pas été le cas. J’ai réalisé que nous pouvons bien vivre avec moins.

Après ces 6 mois loin de chez moi, loin de mon confort habituel, chaque fois que je veux acheter quelque chose je m’interroge sur le bien-fondé de cet achat: en ai-je vraiment besoin?

Je savais, lorsque j’ai postulé à Pulse, que je recevrais tellement plus en retour que je donnerai. Mais je n’avais pas imaginé à quel point.

Je ne réalise toujours pas que je l’ai fait.

Cette mission a été 6 mois inoubliables et incroyables qui m’ont permis de découvrir un nouveau pays, un nouvel emploi dans un nouvel environnement et de rencontrer beaucoup de nouvelles personnes de différents pays. Ce fut un plaisir de faire partie de la famille CHAI, de rencontrer tant de visages amicaux et passionnés, et de voir directement l’impact de l’excellent travail qu’ils font tous les jours afin d’imaginer un monde dans lequel tous les individus auraient un accès équitable aux soins de santé de qualité et où ils vivraient avec dignité et égalité des chances.

Un rêve?  Peut-être, mais je pense que ce rêve vaut le coût d’être poursuivi.

J’ai également acquis beaucoup de nouvelles compétences, un nouvel état d’esprit et une nouvelle philosophie de vie.

Merci à GSK et à mes collègues qui m’ont permis de faire cette mission qui a été un chapitre personnel et professionnel très enrichissant dans ma vie: Je sors de cette grande aventure avec un comportement et une conscience accrus, et je garderai pour toujours dans mon cœur les personnes que j’ai rencontrées . Certains regards de femmes et d’enfants que j’ai croisées au Nigéria resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

J’ai une image de l’Afrique différente de celle que j’avais avant de partir.

Il est maintenant temps de réfléchir à la façon dont je pourrais continuer mon action en France.

Premièrement, je dois terminer une action déjà commencée au Nigeria. Au cours de cette mission, j’ai trouvé un sponsor  (Essity) en Normandie, France qui fera un don de carré de coton  que CHAI donnera aux femmes qui accouchent dans les hôpitaux, en même temps que les kits de post-accouchement dont j’ai fait l’approvisionnement pendant ma mission. Je dois superviser leur distribution en 2018.

Dans un second temps je vais chercher une association en relation avec les femmes ou les enfants afin d’apporter mon aide.

Bonne année 2018 à tous!!